Sharon Lewis : « On ne naît pas avec le pouvoir »

Sharon Lewis

« On ne naît pas avec le pouvoir »

On ne naît pas avec le pouvoir, on acquiert le pouvoir. C’est essentiellement à travers le travail que le pouvoir s’acquiert. Obtenir un titre ne suffit pas, le pouvoir n’est pas un acquis, il n’est pas figé, il est en mouvement.

 

Il y a des personnes qui sont nées avec de grandes aspirations au pouvoir, d’autres ont un esprit logique, quand certains sont plus dans l’émotionnel. Il n’y a donc pas de sexe associé au pouvoir, mais des personnalités. Pour parvenir à accéder au pouvoir il faut d’abord se connaître, savoir quelles sont ses qualités, quels sont ses défauts, travailler ses qualités et surtout travailler ses défauts. Et lorsque l’on y parvient pas entièrement, s’entourer de personnes qui peuvent compenser ces défauts. Et tout ceci est aussi bien valable pour un homme que pour une femme.

 

Vie professionnelle et familiale : l’équilibre fragile

Elle confie n’avoir jamais pu distancer vie professionnelle et vie privée, amenant le travail à la maison et la maison au bureau. Elle ne distingue ni l’une ni l’autre car les deux s’entremêlent dans sa vie quotidienne.

 

Pour une femme ayant ou aspirant à un poste à hautes responsabilités, il est essentiel d’être bien entourée au quotidien, et notamment à la maison. Sharon Lewis le confirme : son mari l’a toujours encouragée à travailler et elle s’est toujours sentie libre de le faire. Le fait d’avoir un conjoint qui ne jalouse pas sa carrière est un point sur lequel elle insiste : “Il est très important que la personne qui est à vos côtés vous pousse plutôt qu’elle ne tente de vous freiner.” Elle s’accorde toutefois à dire que l’équilibre entre vie professionnelle et vie familiale est un équilibre fragile, et n’hésite pas à emmener ses enfants avec elle lors de ses déplacements et parfois même au bureau.

 

On ne peut pas tout avoir, que l’on soit au pouvoir ou non. D’ailleurs on a souvent moins d’aide quand on n’y est pas. Il y a beaucoup de personnes qui travaillent énormément et qui ne bénéficient pas d’aide extérieure, ou peu.

 

La France a mal vécu la globalisation

Lorsqu’on l’interroge sur les solutions que l’on pourrait apporter à notre société pour parvenir à un mieux vivre ensemble en France, son constat est le suivant : la France a mal vécu la globalisation et pourtant, la globalisation est là et on ne peut pas l’enlever. “On a ouvert une porte et on ne peut pas la refermer en disant aux Français nés en France qui ne ressemblent pas au profil typique ou n’ayant pas le bon look, qu’ils ne sont pas Français.”

 

Ses petits secrets

Pour accéder à la réussite, au pouvoir, Sharon a ses petits secrets. Il faut dit-elle, s’occuper de soi-même comme si l’on s’occupait d’un client, ne pas attendre que les autres fassent les choses à notre place et sauter sur les occasions lorsqu’elles se présentent car les occasions ne sont pas toujours nombreuses.

 

Si elle devait choisir un objet qui symbolise le pouvoir et la féminité, Sharon Lewis choisirait un sac. Elle explique que c’est un accessoire, surtout quand il est original ou personnalisé, qui l’aide à avoir davantage de confiance en elle. Lorsqu’elle arrive dans un lieu où elle ne connaît personne, avoir cet objet près d’elle est un soutien invisible, ou presque.

 

Voir l’intégralité de l’entretien avec Sharon Lewis pour Femme et Pouvoir :

SOUTENEZ-NOUS EN VOUS ABONNANT A LA CHAÎNE YOUTUBE « FEMME ET POUVOIR »

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.