Robin Silver : « Le pouvoir c’est opérer le changement »

Robin Silver

« Le pouvoir c’est opérer le changement »

 

Elle est dirigeante de Contents Eurl, américaine, a occupé des postes à responsabilité dans de grandes entreprises telles que Saint Gobain et LVMH, et a toujours été dans les arcanes du pouvoir.

Utiliser un potentiel pour opérer du changement, pour influencer et pour transmettre : telle est sa définition du mot pouvoir.

 

Ce ne sont pas des sacrifices, ce sont des choix

On dit souvent que pour accéder aux pouvoirs, les femmes ont dû sacrifier quelque chose. Pour Robin Silver il s’agit surtout de choix, bien qu’elle-même précise avoir eu la chance d’avoir des postes qui financièrement lui ont permis de s’organiser, d’avoir de l’aide. Quand on choisi d’être une femme publique et avoir une famille cela implique en effet un certain nombre de choses. La femme a toujours ce rôle : celui d’organiser la maison, de penser aux autres.

 

Ils n’osent pas rêver

Lorsqu’elle évoque le sujet de la diversité au sein des entreprises, Robin Silver donne l’exemple des Français d’origines étrangères à qui l’on a répété toute leur scolarité d’être Français à part entière et d’oublier en quelque sorte leurs racines. Une fois arrivés sur le marché du travail avec un nom à consonance étrangère, ils ne peuvent que se rendre compte qu’ils n’ont pas les mêmes chances, les mêmes opportunités que les autres. Il existe aussi une forme d’autocensure des jeunes qui grandissent dans des quartiers défavorisés, ils n’osent pas rêver.

 

S’agissant des statistiques ethniques, interdites par la loi française mais qui pour de nombreux partis, notamment tous ceux qui luttent contre les discriminations liées à l’appartenance ethnique, elle pense que la France oppose une certaine forme de résistance au changement. Et pourtant pour prouver qu’une entreprise fait de la discrimination, il faudrait avoir des bases statistiques. Il y a une idée théorique qui bloque l’action. “On est très théorique, les études sont théoriques et on est tellement heureux de discuter en théorie d’un problème qu’on s’en satisfait sans ressentir le besoin de passer à l’action.”

 

Sa grand-mère représente pour elle l’exemple de ce que peut signifier pouvoir et féminité : c’était une femme très forte, et très aimante à la fois. C’est ce qu’elle essayé d’inculquer à sa fille. Car une femme peut être à la fois puissante et frivole, sérieuse et fantaisiste, forte et résiliente, rêver et persévérer tout en étant féminine sans que cela ne la rende moins efficace.

 

Le seul rêve qui vaille, c’est de rêver que l’on vivra et que l’on ne mourra que lorsque l’on sera mort. Aimer. Être aimé. Ne jamais perdre de vue sa propre insignifiance. Ne jamais s’habituer à l’indicible violence ni aux flagrantes disparités du monde où nous vivons. Chercher la joie dans les endroits les plus tristes. Traquer le beau dans sa tanière. Ne jamais simplifier ce qui est complexe ni compliquer ce qui est simple. Respecter la force, mais surtout pas le pouvoir. Par dessus, tout observer. Essayer de comprendre. Ne jamais détourner les yeux. Et surtout ne jamais, jamais, oublier. “ Arhundaty Roy, “Le coût de la vie”

 

 

Voir l’intégralité de l’entretien avec Robin Silver pour Femme et Pouvoir :

SOUTENEZ-NOUS EN VOUS ABONNANT A LA CHAÎNE YOUTUBE « FEMME ET POUVOIR »

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.