Olga Johnson : Le pouvoir c’est l’action

Olga Johnson 

« Le pouvoir c’est l’action »

 

Femme engagée sur les questions de société et de politique, Olga Johnson est conseillère de Paris, élue du 17ème arrondissement et Secrétaire Générale de la fondation Energie pour l’Afrique, fondée par Jean-Louis Borloo.

Le pouvoir c’est l’action : avoir du pouvoir c’est avoir la possibilité d’agir concrètement. Pour avoir la possibilité d’agir, il faut être à un échelon où l’on a les manettes, toutes les cartes en main pour pouvoir prendre des décisions. Ce qui n’empêche pas que l’on puisse rencontrer énormément de personnes qui ont du pouvoir mais qui n’agissent pas.

Prendre des décisions et les mettre en action lorsque l’on a du pouvoir est une obligation. Quant au pouvoir dans sa vie personnelle, elle y voit davantage un sens de l’organisation. Femme africaine, elle sait naturellement qu’à la maison c’est la femme qui a le pouvoir même si celle-ci s’amuse volontiers de laisser croire à l’homme le contraire.

 

On sous-estime toujours le pouvoir d’une femme

L’exercice du pouvoir ne varie pas forcément selon que l’on soit un homme ou une femme, c’est plutôt la perception du pouvoir qui est différente : “on sous-estime toujours le pouvoir d’une femme”. Elle y voit un véritable avantage. Le fait de se sentir sous-estimé donne de la force, décuple notre énergie et notre volonté.

On ne voit pas venir ce pouvoir féminin, il est plus discret puisqu’on lui apporte naturellement moins de crédibilité. On s’en rend compte une fois que les choses sont faites, concrétisées et donc trop tard pour s’y opposer. C’est en cela que ce manque d’estime pour le pouvoir des femmes est un atout : cela leur laisse le temps de faire les choses concrètement sans qu’on ne vienne lui mettre des bâtons dans les roues.

 

Le pouvoir n’est pas solitaire

S’il y a un proverbe dont Olga Johnson dans le cadre professionnel pour motiver ses équipes il s’agit de celui-ci : “Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin” car il illustre parfaitement sa vision du pouvoir. Le pouvoir n’est pas solitaire, il sert à agir collectivement au service des autres.

 

Apprendre et oser

Tout passe d’abord par l’éducation puis il faut oser agir, oser aller le plus loin possible et ne pas se laisser freiner. C’est souvent précisément là où on nous dit qu’on ne doit pas être que l’on doit justement être. Le pouvoir c’est la liberté d’agir. Il faut oser prendre cette liberté là, agir est ensuite un devoir.

 

 

Voir l’intégralité de l’entretien avec Olga Johnson pour Femme et Pouvoir :

SOUTENEZ-NOUS EN VOUS ABONNANT A LA CHAÎNE YOUTUBE « FEMME ET POUVOIR »

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.