Nadia Mensah Acogny : « Le pouvoir c’est avoir un impact positif sur la vie de ceux qui croisent notre chemin »

Nadia Mensah Acogny

« Le pouvoir c’est avoir un impact positif sur la vie de ceux qui croisent notre chemin »

 

Un parcours exceptionnel, une carrière riche et de nombreux engagements, Nadia Mensah Acogny est à la fois Managing Partner d’Acosphere qu’elle a elle-même fondée il y a plus de 10 ans et journaliste pour Forbes Afrique dans lequel elle dresse la liste des 100 personnalités féminines les plus influentes du continent africain. Elle parle 9 langues. Elle a également été la directrice de communication de la BCAO. Ayant longtemps cotoyé et exercé le pouvoir, il était tout naturel de lui demander quelle était sa vision de l’exercice du pouvoir pour une femme à travers sa forte expérience.

 

Sa définition du pouvoir est simple : c’est la capacité de faire, de réaliser des choses. Le pouvoir qu’elle exerce se traduit essentiellement par les messages qu’elle fait passer à travers ses formations ainsi que par ses écrits, par l’énergie qu’elle transmet, mais aussi par une propension à être optimiste et à toujours trouver des solutions pour surmonter des situations. Mais le pouvoir dit-elle, c’est aussi la capacité à écouter les autres, les réunir, les rassembler. C’est une envie profonde d’aider autrui, de tendre la main et de partager. C’est avoir un impact positif sur la vie de ceux qui croisent notre chemin

 

Quand les femmes ont le pouvoir…

Quand les femmes ont le pouvoir, elles ont tendance à penser plus à la communauté et à être plus généreuses dans leur façon de procéder. Il y a quelque chose d’autre dans l’exercice du pouvoir chez les femmes, c’est leur tendance à être très volontaires. Quand les femmes ont le pouvoir, elles savent exactement où elles veulent aller, pourquoi et ce qu’elles veulent en faire.

 

Super Woman n’existe pas

Toutes les petites filles pensent au mythe de Super Woman, s’imaginant qu’elles peuvent tout faire. Or, toute personne, homme ou femme, sacrifie tôt ou tard quelque chose pour le pouvoir. Le sacrifice va plus loin chez la femme lorsqu’elle prend conscience du challenge qu’est d’arriver à tout assumer et surtout, insiste Nadia Mensah Acogny, à tout assumer « bien ».

Pour y parvenir, il faut une chaîne de solidarité, apprendre à optimiser les 24 heures que l’on a dans une journée et accepter sa propre imperfection. “Il n’y a pas de problème, que des solutions” : C’est l’un de ses adages préférés. Elle qui s’imagine volontiers en lionne, sereine, puissante mais pas cruelle, est motivée par un vif optimisme. Elle croit aussi profondément à la puissance des mots, au pouvoir créateur de la parole.

 

Moi, personne ne m’a déroulé le tapis rouge

Face au climat de tensions en France et de l’intolérance à l’autre grimpant, elle privilégie la rencontre entre les communautés. “En France, nous avons des communautés qui vivent ensemble sans se connaître. De cette méconnaissance naît de la méfiance.” Elle évoque aussi le problème de la discrimination à l’embauche, en citant sa propre expérience en  exemple. Sortie major de sa promo et de l’ensemble des écoles de son groupe, elle aurait naturellement dû obtenir un emploi à la sortie de ses études. “Moi personne ne m’a déroulé le tapis rouge. Ceux qui sont arrivés derrière moi ont eu des jobs. Mais moi je n’avais pas le bon profil. Et la France a perdu comme ça beaucoup de potentiel. Il y a de vraies pépites parmi ces jeunes et il faut les aider à se révéler, car ils ne se connaissent pas encore”.

 

Face à une petite fille qui rêverait d’être comme elle, Nadia Mensah Acogny répond qu’elle doit être elle-même, n’accepter aucune limite et savoir qu’elle a le pouvoir de réussir et le pouvoir d’échouer, et que c’est les deux ensembles qui feront d’elle quelqu’un d’unique. Pour elle le pouvoir c’est avoir un impact positif sur ceux qui croisent notre chemin.

Voir l’intégralité de l’entretien avec Nadia Mensah Acogny pour Femme et Pouvoir :

SOUTENEZ-NOUS EN VOUS ABONNANT A LA CHAÎNE YOUTUBE « FEMME ET POUVOIR »

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.