Estelle Bleichner : « Le pouvoir c’est la capacité à agir sur le réel »

Estelle Bleichner

Le pouvoir c’est la capacité à agir sur le réel

 

Vice-présidente des Ressources Humaines de Shiseido (Europe Afrique et Moyen Orient), Estelle Bleichner a une approche très concrète du pouvoir et celle-ci se définit par la capacité d’agir sur le réel, de changer les choses du quotidien, dans l’entreprise et dans la vie politique. Elle ne voit pas de différence entre l’exercice du pouvoir dans la sphère professionnelle et l’espace personnel : il s’agit toujours de faire des choix, les assumer et les mettre en oeuvre.

 

Nous les femmes avons beaucoup de choix à opérer

Dans la vie de tous les jours, comme en entreprise, il y a des choix à faire, des décisions à prendre au quotidien : “nous les femmes avons beaucoup de choix à opérer”. L’exercice du pouvoir n’a pas de genre, pas de sexe, néanmoins la femme a une manière différente d’agir : elle s’entoure davantage d’avis et d’opinions avant de prendre une décision. Elles donnent beaucoup de feedbacks à leurs collaborateurs. Et même à ce niveau, elles sont différentes : leur partage d’expérience est plus spontané, plus enthousiaste, pas calculé. L’enthousiasme est plus souvent présent chez les femmes. Le regard de la société est aussi plus culpabilisant sur les femmes qui sacrifient une partie de leur vie familiale au profit de leur carrière.

 

On reproche beaucoup plus à une femme son absence, ses voyages, son travail trop prenant et son manque de disponibilité : “cela a été difficile à un certain moment de ma vie à assumer”. Car à l’inverse, on peut aussi reprocher à une femme de sacrifier sa progression professionnelle pour se consacrer à sa vie personnelle. Il y a de toutes parts une forme d’incompréhension. Néanmoins, elle note une nette progression dans le schéma type et autrefois binaire de la vie d’une femme. Aujourd’hui elle constate au sein de son groupe que les femmes peuvent faire le choix de ne pas faire de choix justement. C’est pourquoi elle rappelle régulièrement aux jeunes femmes au sein de l’entreprise qu’il est possible de faire les choses ensemble et plus de manière séquentielle. Elle met en place des actions dans ce sens afin que ses collaboratrices ne s’autofreinent pas à l’idée de faire un enfant par exemple. “Cela m’est même arrivé de recruter une femme enceinte, parce que c’est elle que j’avais choisie et que je voulais qu’on l’attende”.

 

Evolution des moeurs

Témoignant de son expérience de DRH en Asie, elle constate l’évolution des moeurs à travers un phénomène concret : il y a quelques années les jeunes femmes qui prenaient un congé maternité partaient et ne revenaient pas, tandis qu’aujourd’hui elles reviennent. C’est à force de mettre des choses en place, de répéter, de systémiser, que cela fini par rentrer et que de nouvelles lignes s’installent, de manière à ne plus perdre ces potentiels que sont les femmes en entreprise. La mise en place d’une crèche au sein de l’entreprise, la flexibilité du temps de travail, le télétravail : toutes ces mesures ont des effets bénéfiques et apportent de vrais résultats. Mais il ne s’agit pas d’un problème d’entreprise, en tout cas au Japon, mais sociétal. La société japonaise étant machiste et patriarcale, il a fallu faire changer les choses aussi du côté des hommes : en les encourageant à aller chercher leurs enfants à l’école, à rentrer plus tôt le soir, etc.

 

Dans la jeune génération, le féminisme est une notion qui heurte les oreilles, qui est vu comme contre les hommes. Or ce n’est pas le cas, ce n’est pas “contre” les hommes, c’est “avec”. “Il y a d’ailleurs des hommes qui commencent à dire qu’ils sont féministes et je trovue ça remarquable. “

 

Lance ton coeur en avant et cours derrière

Elle suggère aux jeunes filles qui veulent se lancer dans une carrière à responsabilité de s’octroyer plus de légèreté, plus de liberté. Il ne faut pas trop réfléchir, il faut faire ce que l’on a envie de faire. Sa devise pour plus de liberté : “Lance ton coeur en avant et cours derrière”.

 

Voir l’intégralité de l’entretien avec Estelle Bleichner pour Femme et Pouvoir :

SOUTENEZ-NOUS EN VOUS ABONNANT A LA CHAÎNE YOUTUBE « FEMME ET POUVOIR »

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.